Dossier complet sur l'isolation thermique plafond

Qu'il s'agisse d'un logement (neuf ou rénovation) dans lequel vous faites la pose d'un plafond bois, plafond tendu ou un faux-plafond, il est nécessaire de prendre en compte l'isolation thermique plafond. L'isolation thermique plafond est une problématique dont est confrontée de nombreux propriétaires de maison ou de logement. Ce dispositif est indispensable pour plusieurs raisons à l'image même des autres types d'isolation pour un logement. L'isolation thermique plafond regorge donc tout un nombre d'avantages notamment, celui de pouvoir réaliser d'importantes économies énergétiques, entre autres. Avant de mettre en place un tel dispositif incontournable, différentes questions sont souvent posées. Quelle est l'importance de l'isolation thermique plafond ? Quel est l'isolant parfait à choisir ? Comment procéder à l'installation ? Combien cela va-t-il vous coûter ? Un petit éclaircissement sur le procédé de l'isolation thermique plafond semble donc nécessaire pour vous aider à mieux le comprendre. Voici tout ce qu'il faut savoir sur l'isolation thermique plafond.

isolation thermique, plafond, isolation

Quel est le procédé de l'isolation thermique pour plafond ?

L'isolation thermique plafond peut représenter une solution pratique et intéressante dans divers cas de figure. Qu'à cela ne tienne, il est tout d'abord important de comprendre les spécificités d'un tel dispositif pour désormais vous prémunir de consommer utilement de l'énergie. Vous en aurez pour votre confort et votre argent.

Qu'est-ce que l'isolation thermique pour plafond ?

Opter pour l'isolation thermique plafond (sols ou murs), c'est garantir une réduction importante de la déperdition de chaleur de votre maison, mais également un rempart acoustique contre les bruits issus de l'extérieur. Pour choisir le bon isolant, il faut tenir compte du type de plafond. Pour ce qui est des plafonds collés ou tendus, il faut plutôt opter pour un isolant fin et rigide comme les dalles de polystyrène et de PVC, ou les rouleaux d'aluminium, de liège, ou de polyuréthane. Il s'agit d'isolants qui garantissent en même temps une isolation thermique, mais également acoustique à une moindre mesure, et sont enclins à être peints, enduits, ou recouverts, en fonction des goûts esthétiques. Pour le cas des plafonds suspendus et des faux-plafonds conférant entre eux un écartement vide, il est conseillé d'opter pour un ou divers isolants épais comme les laines végétales (lin, chanvre, bois, ouate de cellulose,...) et minérales (roche, perlite, verre,...). Avant leur utilisation, ces isolants doivent être rendus ininflammables et conditionnés contre l'humidité.

Les avantages et inconvénients de l'isolation thermique pour plafond

L'isolation thermique plafond possède de nombreux avantages. Elle permet de renforcer votre isolation habitation et de réduire les pertes d'énergie, ainsi que les bruits. Le procédé est très facile à mettre en oeuvre, notamment pour les isolants minces avec des matériaux légers et sans diffusion de particules. Vous pouvez même bénéficier de soutiens financiers de la part de l'Etat pour ce qui est des isolants épais. En effet, des aides telles que l'éco prêt à taux zéro, le crédit d'impôt transition énergétique, le pacte énergie solidarité, les aides de l'ANAH, la prime énergie, ect... sont proposés en ce sens. Avec l'isolation thermique plafond, vous réduisez l'ampleur de l'endroit à chauffer grâce à la présence de faux-plafonds. Avec ces derniers, vous pouvez y cacher vos réseaux électriques ou mettre en oeuvre un système d'éclairages indirects. Toutefois, l'isolation thermique plafond a quand même quelques inconvénients. Vous devez par exemple accéder à l'étage supérieur pour la pose d'isolant en vrac. Les isolants épais offrent plus de performance que les isolants minces qui ne sont pas enclins aux aides financières de l'Etat. Les isolants épais minéraux et végétaux sont parfois une source d'allergènes et peuvent se tasser avec le temps.

Le coût d'une isolation thermique pour plafond

Plus de 30 % des déperditions d'énergie sont dues à la toiture. Alors, dès que vous engagez des travaux d'isolation thermique plafond, vous constaterez immédiatement les changements et vous ferez des économies. Le coût d'une isolation thermique plafond varie selon la nature de l'isolant et du procédé utilisé : plafond suspendu, plafond tendu, ou pose de dalles.

L'achat d'un isolant thermique pour plafond

Dès lors que vous avez choisi le type d'isolant mince ou épais, votre choix doit être fait en tenant compte du type de pose (agrafage, pulvérisation, collage, épandage...), mais aussi des performances qui dépendent de l'épaisseur disponible. Pour acheter les isolants minces et les isolants épais, vous pouvez le faire tout autant dans la majorité des magasins de bricolage et d'aménagement de l'habitat, que chez les négociants en matériaux de construction ou sur Internet au niveau des boutiques électroniques. Le coût d'un isolant thermique plafond mince monocomposant, tel que le liège, s'établit autour de 7 euro/m², alors que pour les dalles en PVC ou en polystyrène qui disposent déjà de décorations, il faut compter 2 euro/m² au plus. Pour ce qui est des mousses en polyuréthane ainsi que des isolants épais, il faut considérer le nombre de couches voulues ou l'épaisseur, avec le prix d'une couche qui peut se situer autour de 4 euro/m² ou même 15 euro/m² pour le cas d'un matériau conditionné contre le feu ou les insectes.

Quelques recommandations importantes à prendre en compte

Pour garantir une isolation thermique plafond efficace et efficiente à votre maison ou logement, il est important de considérer un certain nombre de précautions importantes. Les techniques d'isolation thermique plafond, peuvent être diverses et nombreuses, de telles précautions peuvent donc s'avérer hautement bénéfiques.

Les précautions à prendre pour l'isolation thermique pour plafond

Pour ce qui est des faux-plafonds qui sont démontables, le mieux est d'opter pour un isolant mince fixé au plafond réel à la place d'un isolant épais. Ce dernier se laisserait dérober les fragments et les poussières, bien qu'il existe des dalles de faux-plafonds qui disposent de film contre les poussières. Qu'à cela ne tienne, si on se sert des isolants épais (ouate, copeaux, laine, etc), il est important de s'assurer de l'installation d'une ou de deux membranes dites frein-vapeur (sur et sous les isolants), pour ainsi réduire l'exposition à l'humidité ambiante des isolants, ce qui entrainerait un tassement et une perte de performances.

L'isolation du plafond peut se faire de différentes manières en fonction des finitions que vous voudriez faire. Pour en apprendre un peu plus sur le sujet, cliquez ou suivez cette vidéo.