Isolation thermique murs végétale

Il existe de nombreuses façons pour isoler les murs de son habitation. Parmi ces différentes méthodes, il y a l'isolation thermique en murs végétale qui consiste à isoler ses murs à l'aide des plantes. Le mur végétal est ainsi un véritable moyen d'isolation thermique qui est à la fois utile et esthétique. C'est une manière intelligente de remplacer les nombreux pots de fleurs qu'on a dans notre maison. Le mur ou façade végétale est une déco thermique moderne et à la hauteur des exigences. Vous entendez parler d'isolation thermique murs végétale mais vous ne savez pas de quoi il s'agit ? Découvrez tous les points importants à savoir sur l'isolation thermique murs végétale.

Isolation thermique murs vegetale

Un mur végétal, de quoi s'agit-il ?

Quand on parle de mur végétal, il s'agit de la végétalisation d'un mur au sens vertical. On peut également penser à une isolation des plafonds et des sols. Des plantes sont intégrées au sein d'un contenant qui sera à son tour fixé au mur. Elles vont ainsi grandir dans ce mur jusqu'à le recouvrir complétement.

Comment ça marche ?

La culture des plantes se fait verticalement au niveau du mur, donc celles-ci se développent dans ce même axe vertical. Ces plantes sont choisies selon le climat et elles sont mises dans un contenant au sein duquel on retrouve des substrats. Le dispositif d'irrigation automatique intégré dans le mur, permet d'assurer l'arrosage des plantes. Il est composé de tuyaux et ne consomme pas trop d'eau. Pour obtenir un mur végétal, les opérations peuvent durer des jours selon la superficie de celui-ci. Un mur végétal est régulièrement entretenu pour pouvoir enlever des mauvaises herbes et assurer de bonnes conditions de vie aux plantes.

Pré requis pour un mur végétal

Pour obtenir un excellent mur végétal, il faut d'abord bien choisir ses plantes selon le climat et aussi selon l'intensité de lumière. En parlant d'éclairage, celui-ci doit être suffisant et son arrivée doit se faire par le haut. Le contenant ainsi que le type de fixation choisi doivent correspondre aux plantes car tous ne sont pas compatibles avec les plantes.

Isolation thermique murs vegetale

Les avantages du mur végétal

L'isolation thermique

De la vapeur d'eau est dégagée par les différentes plantes du mur végétal et cela participe à amener un climat frais et confortable intérieur. Cela est surtout efficace lorsqu'il fait chaud sans compter que cette isolation permet de faire de grandes économies d'énergie. Le mur sera beaucoup mieux protégé avec ces plantes qui constituent en quelque sorte une couverture pour lui. Il sera moins exposé à la chaleur et la vapeur d'eau des plantes va contribuer à le rendre moins chaud et plus frais. Cette fraicheur va permettre de réduire la consommation d'énergie rafraichissante. Il y a des plantes qui agissent aussi pendant l'hiver en empêchant la fraicheur d'impacter sur le climat interne du logement.

L'isolation phonique

La couche de plante qui va recouvrir le mur va aussi servir à optimiser l'isolation phonique. Les bruits ont tendance à pénétrer les murs et à perturber le havre de paix intérieur. Cependant, avec le mur végétal, les plantes absorbent tout ce qui est échos et bruits. Le mur végétal participe ainsi à l'isolation des vibrations, des bruits tout en empêchant ou réduisant leur pénétration. Plus le nombre de plantes sur le mur est important et plus les bruits seront fortement atténués.

Un environnement écolo

L'isolation thermique mur végétale a également des avantages qui sont purement écologiques. Cet aspect écolo se traduit par l'optimisation qualitative de l'air dans un environnement qui est le plus souvent pollué. La présence d'un mur végétal peut permettre de réduire jusqu'à 20% de poussière, un taux non négligeable et montrant l'importance du mur végétal. Les plantes de ce mur produisent une grande quantité d'oxygène et diminuent en même temps le gaz carbonique par l'effet de la photosynthèse. Cet effet permet d'assainir l'air, de réduire ce qui est mauvais pour la respiration des humains et d'augmenter le bon air frais.

Les isolants pour un mur végétal

La fibre de bois

Cet isolant végétal est composé de résidus de bois défibrés. Ce défibrage est fait de manière industrielle et il consiste à ajouter des liants aux fibres afin de les rendre beaucoup plus souples et solides. Cet isolant végétal sert à la fois d'isolant thermique et acoustique. L'isolant fibre de bois peut être accompagné de plusieurs autres types d'isolants, cependant un contact avec la vapeur d'eau peut réduire largement ses performances.

Le liège

Auparavant, cet isolant végétal était seulement utilisé pour l'isolation acoustique et pour la décoration. Ayant été manufacturé, le liège peut maintenant fournir de grandes performances thermiques. Il provient de l'écorce liège qui est assez rare, raison pour laquelle cette écorce est souvent importée. Le liège est utilisé dans le cadre de l'isolation des murs et des toitures et il est facilement compressible.

La laine de coton

Cet isolant est fabriqué à base de coton recyclé et il assure à la fois isolation phonique et isolation thermique aux habitations. C'est la fusion d'environ 80% de fibres de cotons avec des matériaux liants qui a donné comme résultat l'isolant laine de coton. Garantissant ainsi un parfait confort thermique et acoustique, la laine de coton est souvent déclinée en rouleaux, en anneaux, etc.

La laine de bois

La laine de bois tire son origine de la fusion des copeaux de bois par un matériau liant comme le ciment par exemple. Ces copeaux font ensuite l'objet d'un moulage humide. Ce moulage permet d'obtenir au final des plaques de laine de bois solides. On parle alors de panneaux de laine en bois qui sont généralement de forme rectangulaires. Lorsqu'il y a de l'humidité au sein de l'isolant, les performances thermiques vont largement être réduites.

L'ouate de cellulose

Isolant végétal utilisé dans le cadre de l'isolation thermique et phonique, l'ouate de cellulose est issue de la boue de papier ou du papier recyclé ayant fait l'objet de traitements. Il s'agit ainsi de papiers neufs ou recyclés qui sont moulus et puis traités afin d'être plus résistants et inflammables. L'isolant végétal en ouate de cellulose peut être décliné en panneaux ou en vrac. Le matériau liant utilisé peut être des fibres de polyester ou des fibres polyoléfines.

Vous pourrez aller plus loin (coût, informations complémentaires), connectez-vous à travers ce site ou regardez la vidéo proposée.