Isolation thermique intérieure : combien ça coûte

Alors que l'heure est aux économies d'énergie, l'isolation thermique intérieure des habitations est de plus en plus pratiquée. Ce procédé, encouragé par l'État, permet en effet de minimiser ses dépenses d'énergie et, fait non négligeable, de réduire sa facture d'énergie. Découvrez tous ses avantages, et quels sont les matériaux à utiliser selon les endroits de votre habitation que vous souhaitez isoler. Isolation thermique de l'intérieur et prix à connaître : on vous dit tout.

isolation thermique intérieur prix, isolation thermique, laine de verre, laine de roche

Isolation thermique intérieure : les principes

L'isolation thermique intérieure repose sur l'installation d'un isolant à l'intérieur de votre habitation pour traiter les ponts thermiques (des fuites calorifiques provoquées par une rupture dans l'enveloppe de votre habitation). Pour ce faire, plusieurs types de matériaux peuvent être utilisés, comme le polystyrène ou la laine de verre sous des formes diverses, en panneaux ou en rouleaux. Beaucoup moins coûteuse que l'isolation thermique extérieure l'isolation thermique intérieure minimise les déperditions de chaleur. Elle permet ainsi de diminuer vos dépenses en chauffage. Il s'agit donc d'une technique fortement recommandée particulièrement par l'État qui propose de nombreuses aides pour une isolation thermique de l'intérieur à prix intéressant.

Les avantages et inconvénients de l'isolation thermique intérieure

Parmi les nombreux avantages et les quelques inconvénients, en voici quelques-uns. Les avantages de l'isolation thermique intérieure sont nombreux : avant tout, elle est efficace ! Elle permet d'obtenir une résistance thermique de 7, plus que les systèmes des isolations classiques qui tournent entre 4 et 5. Votre facture d'énergie peut baisser jusqu'à 25 %. Elle permet aussi de supprimer le maximum de ponts thermiques. En outre, son prix est abordable, et les travaux ne durent pas longtemps.

Parmi les inconvénients de l'isolation thermique intérieure : les matériaux utilisés risquent d'entraîner la réduction de la surface intérieure de votre logement, votre intérieur sera alors un peu plus petit. Dans certains cas, vous serez obligé de faire quelques travaux de réaménagement, mais au vu des bénéfices réalisés, cela en vaut la peine !

isolation thermique intérieur prix, isolation thermique, laine de verre, laine de roche

Une isolation thermique intérieure différente selon chaque partie du logement

L'isolation thermique intérieure concerne plusieurs parties de votre logement : les murs, la toiture, le plafond, le sol sans oublier bien sûr le traitement des ponts thermiques et des baies. Chaque type d'isolant possède une propriété spécifique et offre un niveau de performances différent. Certains isolants sont particulièrement dédiés à des applications bien déterminées. Nous vous donnons ici quelques exemples : l'isolation d'un mur intérieur et l'isolation des combles. Attention en cas de mur humide, il faudra procéder différemment !

L'isolation d'un mur intérieur

L'isolation thermique intérieure d'un mur repose sur la pose d'une laine de verre au niveau d'un système de lisse (rail métallique) qu'il faut recouvrir d'une plaque de plâtre. Il existe d'autres procédés d'isolation d'un mur intérieur.

L'isolation des combles

Pour procéder à l'isolation thermique intérieure des combles diverses méthodes existent. On peut directement dérouler en passes croisées, l'isolant au niveau du sol. Il s'agit là, d'un procédé qu'on peut appliquer dans un comble qui n'est pas aménagé. Il est également possible de mettre en place l'isolant entre les chevrons. Dans ce cas, la laine de verre est placée entre les chevrons et recouverte, de plaques de plâtres. Une autre option est l'application de l'isolant en vrac, projeté ou insufflé.

Le prix de l'isolation thermique intérieure

Le prix de l'isolation thermique intérieure est fonction de divers facteurs tels que le type d'espace à isoler, l'ampleur des espaces à isoler, l'aspect du logement, le type de matériaux isolants thermiques utilisés sans oublier bien sûr les aides reçues. En ce qui concerne les tarifs affectés aux travaux, ils dépendent de la nature de ceux-ci. Ainsi, pour une isolation des murs par l'intérieur, il faut compter 20 à 60 euro, 45 à 60 euro pour l'isolation des combles aménageables, 10 à 30 euro pour l'isolation du sol.

Des isolants à des prix différents

Vous trouverez des isolants à des prix très différents les uns des autres. Les isolants qui sont synthétiques et ceux qui sont en minéraux ont un faible prix sur le marché. Le coût des isolants d'origine animale ou végétale a tendance à baisser. Ce n'est pas pour autant qu'il faut mettre l'accent sur le prix au m², mais plutôt sur le prix pour un niveau de performance énergétique similaire. Ainsi, pour le prix moyen au m² des isolants en 100 mm d'épaisseur, il faut dépenser de 3 euro à 10 euro pour la laine de verre, 15 euro pour la laine de bois, 10 à 20 euro pour le polystyrène expansé, 20 euro pour le polyuréthane, etc. Pensez également à la bande résiliente.

Pour plus d'infos sur l'isolation thermique intérieure vous pouvez vous rendre sur ce site .