Isolation thermique d'intérieur : quels matériaux privilégier ?

L'isolation thermique est importante dans l'amélioration de la performance énergétique d'un domicile. Elle permet ainsi de faire des économies en contrôlant les déperditions d'énergie. Nous faisons le point sur les différents matériaux pour l'isolation thermique de son intérieur.

isolation thermique intérieur matériaux, matériaux, maison

Comment faire l'isolation thermique d'intérieur

De nos jours, les nouvelles règles de construction mettent beaucoup l'accent sur l'isolation thermique de l'intérieur et les matériaux utilisés. L'isolation thermique s'applique à tous les nouveaux travaux de construction ou de rénovation. Elle est ainsi encouragée tant par les règles de basse consommation liées aux bâtiments qu'au niveau de la nouvelle réglementation thermique. Il est recommandé de renforcer l'isolation thermique tant de l'intérieur que de l'extérieur afin d'éviter les déperditions d'énergie.

Comment réaliser l'isolation thermique de son domicile ?

Isoler un logement par l'intérieur, c'est tout simplement couvrir les murs, les toitures, les combles et même le sol avec des matériaux isolants de bonne qualité. Ainsi réalisée avec des matériaux isolants cette couverture bloque les fuites d'énergie. En plus de l'isolant qui est posé sur les différentes surfaces de la maison, on peut ajouter un parement afin de protéger l'isolation. Pour un confort énergétique plus décuplé, il est possible d'opter soit pour une isolation sous ossature, soit pour une fixation directe.

Les avantages de faire l'isolation thermique de son logement

Les avantages de l'isolation thermique sont nombreux et comporte peu d'inconvénients : en plus de constituer un défi pour la transition énergétique, elle permet de se sentir mieux chez soi sans fuite d'énergie et sans avoir besoin de compenser les pertes. En effet, les maisons mal isolées perdent beaucoup en terme d'énergie, ce qui oblige les habitants à surconsommer.

L'isolation d'intérieur : importance des matériaux

Les différents types de matériaux pour isoler un logement

En matière d'isolation thermique d'intérieur, les matériaux isolants ne manquent pas. La première catégorie d'isolants est celle en laine minérale. Il s'agit ici d'isolants constitués de laine de verre. Ils peuvent aussi être en laine de roche. Les isolants en laine minérale sont particulièrement avantageux du fait de leur grande capacité d'absorption. Ils isolent des bruits en provenance de l'extérieur. Ces isolants sont aussi caractérisés par une grande souplesse et une facilité de pose lors de l'installation sur les murs ou plafonds ou même les sols. Comme pour tous les autres types d'isolants, la pose de l'isolant en laine doit être faite par quelqu'un qui s'y connaît.

Il existe aussi des isolants naturels comme le coton, le chanvre, la paille, la cellulose, etc. Il existe aussi des isolants synthétiques tels que le polystyrène. Sachez que selon le matériaux choisi, les coûts seront différents.

L'importance de choisir un bon isolant pour votre logement

Il n'est pas toujours facile de savoir quel isolant est le mieux adapté à son intérieur. Toutefois, vous avez la possibilité d'étudier la performance des divers isolants thermiques. Cet indicateur vous permet de choisir facilement lequel vous convient le mieux. Cette performance s'évalue notamment sur la base d'un coefficient R. Un matériau isolant efficace et performant obtiendra un niveau de coefficient R élevé limitant au maximum les déperditions d'énergie. Outre l'aspect performance d'un isolant, son aspect sanitaire est également à prendre en compte. Certains isolants, surtout ceux qui utilisent des produits chimiques peuvent provoquer des réactions allergiques. Il faudra donc en tenir compte dans votre choix. Il faudra aussi penser à utiliser des bandes résilientes.

Bien faire son isolation d'intérieur

Les différentes méthodes d'isolation

Pour optimiser votre consommation d'énergie dans votre logement plusieurs options s'offrent à vous. Vous pouvez avoir recours à l'isolation thermique par l'intérieur. Mais cela n'est pas la seule méthode qui s'offre à vous. Vous pouvez aussi vous tourner vers une isolation par extérieur ou encore vers l'isolation répartie. L'isolation extérieure est tout aussi performante que l'isolation intérieure et peut même être réalisée par un mur végétal. Elle n'est pas aussi utilisée que cette dernière mais permet toutefois de réduire les pertes d'énergie. Il s'agit d'une véritable protection qui permet de limiter au maximum les fluctuations thermiques. Il existe aussi l'isolation répartie, aussi appelée isolation régulière. Elle se fait dès les travaux de construction de la maison. De ce fait, vous isolez et bloquez toutes les issues de déperdition.

Les précautions à prendre avant de passer à l'isolation thermique de son logement

Pour que l'isolation soit efficace et se fasse de la meilleure manière, il est important de prendre certaines précautions. Une chose importante est de vérifier le niveau de ventilation de l'habitation. En effet, lorsque le domicile à isoler est mal ventilé, cela peut mettre à mal les travaux. Un taux trop fort d'humidité peut être une conséquence d'une mauvaise ventilation dans une maison. Ce qui rendra les murs humides et peu aptes à être isolés. Les autres surfaces à isoler ne répondront pas non plus correctement aux travaux. Il ne sert donc à rien de procéder à une isolation thermique dans une maison qui ne s'y prête pas. Pensez aussi à vérifier l'état des murs, des plafonds, etc.

À travers ce site, plus d'informations sur les matériaux nécessaires à l'isolation thermique intérieure.