Tout savoir sur les avantages et les inconvénients de l'isolation thermique extérieure

Comme toute chose, l'isolation thermique extérieure a ses avantages et inconvénients. Les avantages et inconvénients de l'isolation thermique extérieure sont multiples. Les avantages notons-le, semblent cependant plus importants. Entre autres, on peut citer le confort des occupants et les économies d'énergies suite à la qualité de la pose, le type d'isolant et le système de chauffage utilisé. En termes d'inconvénient, le principal énoncé est le prix élevé des travaux, contrairement à l'isolation thermique intérieure qui fait appel à des coûts réduits. Toutefois, on ne peut prétendre connaitre les avantages et inconvénients de l'isolation thermique extérieure sans connaitre ses particularités.

Avantages et inconvénients de l'isolation thermique extérieure, avantages isolati

Les caractéristiques de l'isolation thermique extérieure

Les différents supports concernés

L'isolation thermique extérieure concerne les parties externes d'une habitation, à l'instar des murs, des combles et des toitures. On peut à cet effet procéder essentiellement à une isolation thermique extérieure des murs, sans tenir compte de la toiture ou vice versa. Le prix à payer pour les travaux est ainsi conséquent de la partie à isoler.

La qualité de la pose

La qualité de la pose de l'isolant peut être à l'origine des avantages ou inconvénients de l'isolation thermique extérieure. Si l'isolant est mal posé, cela peut rendre l'habitation perméable à l'air et aux sons. Ce qui réduit le confort des occupants. Il existe plusieurs types de pose d'isolant par l'extérieur : la pose par collage, la pose par fixation et la pose collé-chevillé. Cette dernière a pour spécialité de masquer les imperfections du support.

La qualité de la finition

La finition lors de l'isolation thermique extérieure peut se faire de deux manières : en enduit ou en bardage. L'isolation thermique extérieure en finition enduit implique une préparation et un découpage des matériaux, à savoir des plaques isolantes qui se voient enduites des matières minérales ou organiques. Elles sont par la suite fixées par un système de cheville, recouvert par un morceau de polystyrène. Cela facilite le ponçage pour une meilleure finition.

C'est ce qui se passe lors de l'isolation thermique extérieure en polystyrène expansé, en laine de roche compressée ou en panneaux de fibre de bois. Pour ce qui est de l'isolation thermique extérieure en finition bardage, l'isolant est fixé mécaniquement par des chevilles ou par des équerres comme dans les isolations thermiques extérieures en laine de roche ou laine de verre ou en fibres de bois. Le bardage vient par la suite compléter le tableau. Il peut être composite fibrociment, vertical à couvre-joint, horizontal traditionnel ou en clair voie horizontal, etc.

Avantages et inconvénients de l'isolation thermique extérieure, avantages isolati

Les avantages de l'isolation thermique extérieure

Les économies de chauffage et d'énergie

L'isolation extérieure influence le montant des factures pour les ménages. Les habitants de l'immeuble ont droit à un chauffage en plein temps lors des périodes d'hiver et à un chauffage contrôlé lors des étés très chaud. Tout ceci en réalisant des économies d'énergie. Avec une isolation thermique extérieure donc, les ménages peuvent réaliser jusqu'à 25% d'économie d'énergie en fonction du type de chauffage installé et de son ancienneté. C'est ainsi que selon l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat), une maison d'habitation avec un système de chauffage vieux de 15 ans peut réaliser en une année près de 443 euros d'économies selon qu'elle est chauffée au gaz, à l'électricité ou au fioul.

L'embellissement du bâtiment

L'isolation thermique extérieure participe à la rénovation totale ou partielle des lieux. Grâce à l'usage de certaines techniques d'isolation thermique par l'extérieur, le garant de l'immeuble ou de la maison à rénover a l'opportunité de faire un choix esthétique et de sélectionner la couleur qu'il trouve adéquate. Les murs, les combles ou la toiture donneront alors l'impression d'être neufs.

La préservation de la surface habitable et du quotidien de vie des occupants durant les travaux

L'isolation thermique extérieure a ceci de particulier qu'elle ne grignote aucun m2 dans la surface intérieure, contrairement à l'isolation thermique intérieure. Ce qui préserve donc la surface habitable de la maison. Par ailleurs, les occupants, pendant les travaux d'isolation thermique par l'extérieur, n'ont pas besoin de libérer les lieux comme cela se passe en cas d'isolation thermique extérieure. Ils peuvent vaquer à leurs occupations sans courir le risque d'être gênés ou de gêner les ouvriers.

Le confort des occupants

C'est l'un des avantages, non négligeables. Même si l'isolation thermique extérieure est couteuse, elle participe à long terme au confort des occupants. Cela se manifeste par la respiration d'un air sain, contrôlé, dénué de toute pollution et de tout microbe, une ventilation également saine et un chauffage mesuré, en fonction de la température ambiante à l'extérieur. Le confort se manifeste aussi par la limitation des bruits venant de l'extérieur. Une isolation thermique extérieure bien faite évitera à l'intérieur toute nuisance sonore issue de l'extérieur, grâce à l'étanchéité de l'air.

Les aides aux travaux prévus par le gouvernement français

Des aides ont été mise en place pour encourager les propriétaires d'immeuble à exécuter les travaux d'isolation thermique extérieure. Pour compenser les frais sortis sous forme d'aide, le gouvernement les déduit des impôts payés par la population. En France, les travaux d'isolation thermique extérieure entrent dans le cadre du Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE).

Toutefois, les responsables d'immeubles peuvent bénéficier d'autres types d'aides. En l'occurrence l'éco-prêt à taux zéro, les aides accordées par l'ANAH, l'aide portée par les fournisseurs d'énergie dont prime énergie, etc. Pour profiter d'une de ces aides, le propriétaire de l'immeuble devra engager la procédure de demande quelques jours avant le lancement des travaux. Pour être totalement en règle, il est aussi obligé à recourir à un artisan reconnu garant de l'environnement.

Les inconvénients de l'isolation thermique extérieure

Des travaux onéreux

Le coût des travaux ici est important étant donné qu'ils sont plus difficiles à réaliser. Ils sont d'autant plus difficiles si le bâtiment à isoler possède plusieurs ouvertures comme des balcons, des fenêtres, et autres. En outre, il faut ajouter que la cherté des travaux est aussi due à la présence d'une équipe professionnelle sans laquelle le travail ne peut avoir lieu.

La déclaration préalable des travaux

C'est la procédure à suivre avant de lancer tout travail d'isolation thermique par l'extérieur. En déposant une déclaration des travaux, le garant de l'immeuble s'engage entre autres à respecter la charte visuelle du milieu géographique mise en place par le gouvernement dans le domaine de l'habitat.

La dépendance aux saisons climatiques

Les travaux d'isolation thermique par l'extérieur ne peuvent pas se faire en période de pluie. Ils ne sont réalisables qu'au printemps. C'est à ce moment que les jours sont plus longs que les nuits et les pluies moins présentes. Cela donnerait alors un long temps de travail aux professionnels sans risque d'être perturbé par une intempérie climatique.