Climatisation réversible, bien s'équiper

Économiser l'énergie est devenu un impératif vital. Nous ne pouvons plus continuer à puiser dans les réserves naturelles d'énergies non renouvelables, il en va de notre survie. Cependant, il est bien difficile de renoncer au confort que nous a apporté l'électricité et notamment en matière de chauffage et de rafraîchissement de l'air. C'est dans ce domaine que la climatisation réversible apporte une véritable réponse. Rappelons-en les principes en quelques lignes.

climatisation réversible mobile, climatisation réversible gainable, climatisation r&am

La climatisation réversible, qu'est-ce que c'est ?

Les principes de la climatisation réversible

L'installation comporte deux éléments : un à l'intérieur et l'autre à l'extérieur de la maison. L'ensemble contient un évaporateur, un condensateur, un détendeur et un compresseur. Les deux modules opèrent un échange d'air afin de produire de la chaleur ou du froid. Equipées d'un système Inverter, les climatisations actuelles offrent une clim régulée, nettement plus confortable que les premiers modèles.

Fonctionnement de la climatisation réversible en hiver

Lorsqu'il fait froid dehors, l'air contient malgré tout des calories. L'élément extérieur du système de climatisation air/air va extraire ces calories. L'énergie ainsi récupérée va être transformée en chaleur lors de son passage dans le fluide frigorigène, contenu dans la pompe de l'unité intérieure. Celle-ci va insuffler la chaleur ainsi produite dans la maison et réchauffer les pièces. Ce système a toutefois ses limites lors de grands froids et il est souvent nécessaire de coupler climatisation réversible et chauffage d'appoint.

Fonctionnement de la climatisation réversible en été

En été, et particulièrement lors d'épisodes de canicule, il est indispensable de rafraîchir les pièces à vivre. Le système de climatisation réversible va récupérer l'air chaud de l'intérieur et le refroidir grâce à l'évaporateur. Celui-ci met l'air en contact avec le fluide réfrigérant, qui aura auparavant été rendu gazeux, car le fluide retient un grand nombre de calories lorsqu'il se vaporise. L'élément intérieur va insuffler de l'air froid dans la pièce et l'élément extérieur va rejeter l'air chaud au-dehors.

climatisation réversible mobile, climatisation réversible gainable, climatisation r&am

Quel équipement faut-il installer pour obtenir une climatisation réversible ?

Plusieurs solutions sont possibles :

Climatiseur mobile

Certains modèles de climatiseurs mobiles sont maintenant équipés pour produire de la chaleur en hiver. Ce sont les climatiseurs mobiles split, qui se partagent entre réfrigération et chauffage. Le principe de fonctionnement est le même : une unité extérieure et une (mono split) ou plusieurs (multi split) unités intérieures. Ils sont généralement fixés sur un mur, car l'appareil intérieur doit être relié à l'unité extérieure par une gaine. Toutefois, si on souhaite conserver le bénéfice de la portabilité du climatiseur mobile, il est également possible de poser sa climatisation réversible au sol et de faire sortir la gaine par une ouverture. Pratique, le climatiseur mobile doit cependant être réservé à des utilisations ponctuelles et, du fait de son rayon d'action limité, il n'est pas adapté pour le traitement d'un logement entier. Toutefois, ce type d'appareil ne nécessite pas un gros entretien, ce qui est un avantage non négligeable.

Pompe à chaleur

Dans le cadre d'une climatisation réversible pour maison, on peut également parler de climatisation air/air ou pompe à chaleur air/air. Grâce à une vanne d'inversion de cycles, la pompe à chaleur se transforme en climatiseur pendant la saison chaude. L'unité extérieure de la climatisation réversible mobile est associée à une ou plusieurs unités intérieures, ce qui permet d'assurer le chauffage et la climatisation dans l'ensemble de la maison. Ces ventilo-convecteurs sont généralement installés au-dessus des portes et ils sont reliés à l'élément extérieur par un circuit de fluide frigorigène.

La climatisation réversible gainable

L'installation d'une climatisation réversible murale n'est pas toujours très esthétique. Avec une climatisation réversible, dite gainable, l'unité intérieure est posée sous les combles ou dans un faux-plafond. L'air chaud ou froid est alors envoyé par l'intermédiaire de gaines isolées qui alimentent des diffuseurs discrets, posés au plafond. Cette solution donne de très bons résultats, avec un fonctionnement presque silencieux. Très facile à mettre en oeuvre lors d'une construction neuve, elle est un peu plus délicate à installer dans un logement ancien ou dans un appartement. La difficulté éventuelle peut cependant être contournée à l'aide de la pose d'un faux-plafond. Ce type d'installation nécessite de faire un entretien régulier, notamment par le changement des filtres de la climatisation.

Quels sont les avantages et inconvénients de la climatisation réversible ?

Avant de se lancer dans la mise en place d'une climatisation réversible, quel qu'en soit le type, il est important de bien en considérer les avantages et les inconvénients.

Avantages

  • Gain de place dans l'habitation avec une seule installation pour le chauffage et la climatisation
  • Économies d'énergie : avec le système air/air, vous utilisez une énergie renouvelable. Depuis quelques années, les appareils sont équipés de technologies très performantes, qui permettent de réguler le chauffage et la climatisation au dixième de degré près
  • Économies financières : les factures de chauffage sont diminuées de 30 à 50 %. Dans certains cas, les montants peuvent même être divisés par 3. Cela compense largement les frais engendrés par la climatisation l'été
  • Le climatiseur réversible absorbe l'humidité des pièces, ce qui participe à l'assainissement de l'air ambiant.

Inconvénients

Il ne faut pas se le cacher, utiliser un système de climatisation réversible présente aussi des désavantages.

  • Pour se conformer aux exigences de la rénovation énergétique, il est impératif de faire appel à un professionnel pour les travaux d'aménagement
  • Le mode chauffage étant très dépendant des conditions climatiques, il nécessite souvent de disposer d'un chauffage d'appoint
  • L'unité extérieure peut nuire à l'esthétisme de la maison. Elle est souvent bruyante et peut constituer une gêne pour le voisinage. Il ne faut pas hésiter à investir dans du matériel plus silencieux.

En dehors des désagréments liés à la climatisation réversible, il ne faut pas oublier les inconvénients propres à la climatisation :

  • Il lui est souvent reproché de participer à la pollution, à cause du risque de rejet du fluide frigorigène, dont on connaît les effets néfastes. Dans les faits, le circuit étant fermé, il n'y a aucune raison qu'il y ait des rejets. Il faudra être très attentif à faire faire une installation dans les règles, avec des professionnels agréés, et de procéder régulièrement à des mesures d'étanchéité pour supprimer cet inconvénient. De plus, la mise sur le marché de nouveaux gaz réfrigérants, dénués de tout effet nocif, a largement contribué à réduire l'impact écologique
  • Une forte consommation d'électricité. Dans le cas d'une climatisation réversible, cette consommation est largement compensée par les économies d'énergie faites sur le chauffage
  • Le coût : installer un système de climatisation peut coûter assez cher entre l'achat, la pose et l'entretien et bien sûr la consommation d'énergie.

Comment financer ma climatisation réversible ?

L'installation d'une climatisation réversible représentant un investissement souvent important, des aides ont été mises en place par l'État dans le cadre de la Rénovation Énergétique. Voici les différentes options pour financer votre climatisation réversible en France, en 2019.

La prime énergie ou coup de pouce énergie.

Elle concerne les foyers modestes, qui peuvent recevoir une aide sous forme de prime pour financer le remplacement de leur chaudière au fioul par un équipement utilisant des énergies renouvelables, comme la pompe à chaleur air/air.

Le programme « habiter mieux » de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH).

Il permet de bénéficier d'une aide pour les travaux de rénovation thermique, modulée en fonction des revenus.

Le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE).

Il s'agit d'un dispositif fiscal qui permet de réduire l'impôt sur le revenu. Le montant de ce crédit varie de 15 à 30 % du montant des travaux, plafonné à 8 000 euro pour une personne seule et 16 000 euro pour un ménage.

L'éco-prêt à taux zéro

Ce prêt est accordé sans conditions de ressources aux propriétaires de logements construits avant 1990. Il est accordé par la plupart des banques, sur présentation d'un dossier, sous réserve de ne pas déjà en avoir bénéficié dans les cinq années précédentes. Il est toutefois possible de demander un PTZ complémentaire, dans un délai de 3 ans, sans que le montant total des deux prêts puisse dépasser le plafond en vigueur.

L'installation d'un système de climatisation réversible peut représenter un investissement important, il est important de bien réfléchir avant de se lancer dans les travaux. Vous pouvez aussi réfléchir à la pose d'une climatisation non réversible. N'hésitez pas à consulter les avis des utilisateurs ainsi qu'à prendre conseil avec les grands opérateurs de la rénovation énergétique et les professionnels qualifiés RGE.

N'oubliez pas non plus de consulter les sites officiels, par exemple à travers ce site.